menu

Les millésimes en Bourgogne

2014

Après un hiver particulièrement doux, le printemps précoce a fait démarrer la végétation dès fin mars, avec presque 15 jours d'avance. La floraison s'est déroulée sans encombre en trois jours. L'excellent état sanitaire des vignes nous a permis de rester sereins lors de l'été pluvieux, malgré l'épisode de grêle du 28 juin qui a dévasté, une fois encore, une partie de la Côte de Beaune. Heureusement, nos parcelles sur Volnay, Beaune et Savigny les Beaune ont été peu touchées. Le soleil fait son retour en septembre et permet aux raisins d'atteindre leur pleine maturité pour donner une récolte en Pinot Noir un peu plus généreuse que les précédentes.

Les Blancs : ce millésime propose un style plus gourmand. Avec son panel aromatique de fleurs blanches et d'agrumes, son bel équilibre en bouche donne des blancs qui sauront apporter beaucoup de plaisir à la dégustation.

Les Rouges : de belles couleurs intenses, des nez de fruits rouges frais légèrement compotés et une bouche longue et complexe avec des tanins bien ronds, sont les caractéristiques des 2014. Dans la lignée des 2007 et 2011, ils offriront du plaisir dès leur jeunesse, millésime idéal pour les impatients qui ne veulent pas regarder les vins vieillir en cave.

2013

Dame Nature, capricieuse, ne nous a laissé aucun répit. Un hiver long, un printemps maussade avec la pousse retardée, un épisode de grêle le 23 juillet qui a ravagé entre autres les villages de Savigny les Beaune, Beaune et Volnay, ces signes ne laissaient présager rien de bien encourageant, mais l'été chaud, sec et ensoleillé a profité à la qualité des raisins. Malgré les dates de vendanges début octobre, nous avons eu de beaux raisins bien mûrs, riches et d'un très beau potentiel.

Les Blancs, fruités et équilibrés, se caractérisent par un nez marqué de notes d'agrumes. Cette netteté aromatique se retrouve en bouche. Ces vins bien structurés affichent vivacité, fraîcheur et complexité. Ils savent offrir du plaisir dès leur jeunesse.

Les Rouges, fruités, d'un rouge rubis profond, soutenu et brillant, donnent l'impression de croquer dans une poignée de fruits rouges fraîchement cueillis. A la dégustation, les premières notes acidulées laissent vite place à une belle structure apportée par des tanins fins et bien présents. Une belle longueur en bouche prolonge le plaisir de ce millésime sans devoir attendre des années.

2012

Les vieux vignerons en ont perdu leur latin, la météo s’est joué de nous toute l’année. Le démarrage de la saison s’est fait très tôt en mars et ensuite le temps pluvieux s’est installé pour tout le printemps, qui a engendré beaucoup de coulure (avortement de la floraison qui a entrainé la perte de 40 % de la récolte). Et un été orageux a terminé le cycle. La maturité s’est faite dans d’excellentes conditions.

Les Blancs, vins expressifs dévoilant des notes de fruits frais et d’agrumes. Francs, ils offrent d’ores et déjà de très beaux équilibres en bouche. Puissants, les blancs du nord de la Bourgogne traduisent la typicité de leurs terroirs : minéralité, silex, notes crayeuses. Ce millésime classique s’illustre par sa finesse et sa belle concentration. Certains vins, dotés d’une magnifique complexité et d’une structure parfaite, pourront attendre quelques années.

Les Rouges sont d’une couleur rouge très profonde, dense, presque noire pour certains. Ils exhalent des arômes de fruits rouges, riches et intenses. Les tanins, mûrs et soyeux, leur confèrent une belle harmonie en bouche. 2012 s’annonce comme une valeur sûre. Ces vins reflètent la diversité de chaque région viticole et constituent l’épilogue heureux d’une année hors du commun.

2011

L'été au printemps et le printemps en été : ce millésime aura été marqué par une météo bouleversée. La précocité du départ nous a permis de conserver une belle avance et d'avoir de belles maturités qui ont lancé les vendanges sur les premiers jours de septembre.
Les vins blancs se caractérisent par une grande pureté. Les agrumes et les notes florales dominent le nez. Ce cocktail aromatique est relevé par la fraîcheur de l'acidité ce qui les rend harmonieux, amples avec une belle rondeur en bouche.
Les vins rouges, s'il faut les qualifier en un mot serait "Elégance". Nous avons, par cette précocité de maturité, des fruits rouges accompagnés de quelques notes d'épices qui offrent un éventail d'arômes qui saura ravir le nez. Les tannins ronds en bouche en font un millésime avec beaucoup de plaisir. Vous pouvez les appréciez sans attendre.

2010

La belle surprise, malgré un fort gel d'hiver dans la nuit du 19 au 20 décembre 2009 qui a entrainé une petite récolte et des conditions climatiques délicates. Nous avons volontairement attendu les derniers jours de septembre pour donner les premiers coups de sécateurs ; ce choix a été payant.
Les vins blancs sont, dans l'ensemble, très aromatiques, dominés par des notes de fruits mûrs et de fruits secs. Leur bouche, vive et d'une tenue exemplaire, est ample et consistante. Après quelques mois en bouteille, il se sont rapidement assouplis pour atteindre une harmonie parfaite. Leur potentiel de garde est excellent.
Les vins rouges, d'une réelle élégance et d'une grande richesse aromatique, s'avèrent parfaitement équilibrés. Charnus, ils s'appuient sur des tannins à la fois fermes et soyeux. Leur tenue en bouche et leur impressionnante longueur en font de magnifiques vins de garde.

2009

Millésime très convoité, vous nous avez posé beaucoup de questions au sujet de ce millésime ! Nous avons eu des conditions favorables pour une bonne maturité de nos raisins. Le soleil des mois d'août et septembre nous ont particulièrement aidé à la qualité du millésime.
Les vins blancs proposent un très beau profil aromatique avec de la structure et de l'amplitude, soutenu par l'acidité qui complète l'équilibre. L'effet du terroir s'exprime, cette année plus encore, dans les vins
Les vins rouges sont l'expression du Pinot Noir et de son terroir. Les arômes flatteurs de fruits rouges et noirs bien mûrs sont exaltés par la présence de notes épicées qui se développent à mesure que le vin s'ouvre. En bouche, le plaisir des sens est complet, la complexité est perceptible dans l'ampleur qu'a pris le vin. Les tannins ronds et soyeux permettent de proposer des vins rouges d'une belle longueur avec une sensation de plénitude.

2008

Le millésime 2008 a été marqué par une météorologie instable qui nous a demandé une attention de tous les instants, durant le printemps et l'été. Le très beau temps de la seconde partie de septembre nous a permis d'attendre pour récolter les premiers raisins.
Les vins blancs, francs et purs sont caractérisés par une acidité plus présente, conjuguées à une belle maturité, ce qui offre un éventail aromatique exceptionnel. Ces vins d'un riche potentiel, après 2 à 5 ans garde, sont idéals pour que le plaisir soit au rendez-vous.
Les vins rouges sont la véritable révélation de ce millésime ! Des couleurs profondes, des arômes fruités, des tanins ronds et soyeux : ces vins concentrés et complexes demandent un peu plus de temps d'élevage. Ils nous offrent un potentiel de quelques années de cave. Ils savent vous apporter, dans les 2 années à venir, tous les plaisirs des grands Pinots Noirs.

2007

Patience et sur-mesure ! Après les inquiétudes d'un été automnal, le soulagement est venu avec l'arrivée des premiers raisins. Nous avons décidé de retarder la date des vendanges pour profiter au maximum à la maturité. Il nous a fallu effectuer un tri sévère, digne d'un travail de haute couture. Le résultat donne des vins amples et accessibles, qui ont pu se boire assez rapidement, tant ils étaient agréables dès leur jeunesse.
Les vins blancs, récoltés en fin de vendange, ont acquis une certaine opulence qui leur donnent beaucoup d'harmonie, traduisant avec beaucoup de subtilité leur terroir, renouant ainsi avec les millésimes classiques en blanc.
Les vins rouges offrent des saveurs de fruits rouges frais et friands. La gourmandise des arômes perçus au premier nez se retrouve en bouche, leur donnant amplitude et rondeur avec une finale soyeuse. Ce millésime a donné des vins de plaisir qui ont su dévoiler, dès leur jeunesse : charme, finesse et équilibre.

2006

Charmeur. Tel est le qualificatif qui revient le plus souvent lorsque l'on évoque le millésime 2006. Ce millésime n'a cessé de surprendre, depuis ses conditions climatiques jusqu'aux vins obtenus.
Les vins blancs se caractérisent par un grand équilibre, ses arômes de fruits et de fleurs expressifs en bouche. Ils se montrent d'une grand harmonie. Leur richesse et leur structure croquante sont équilibrées par la minéralité, caractéristique de nombreux terroirs bourguignons.
Les vins rouges nous ont récompensés du travail fourni lors de la récolte, du tri et de la vinification. Les vins sont souples, opulents et flatteurs, avec des robes intenses et violacées. Le nez exhale des arômes de fruits rouges intenses.

2005

C'est sans aucun doute un millésime de grande classe qui nous a offert de très beaux vins.
2005 a donné à la Bourgogne de très grands vins blancs, d'une richesse et d'une finesse hors du commun, où les notes de pamplemousse mûr se mêlent à l'acidité pour vous offrir un équilibre parfait.
Les vins rouges sont merveilleux par leur complexité et leur richesse. D'une robe rouge soutenue, ils offrent un concentré d'arômes de fruits rouges et d'épices. La longueur et la complexité de la bouche en font des vins où l'harmonie prédomine. Vous pouvez commencer à vous faire plaisir avec la quintessence du Pinot Noir.